Passionné par les nouvelles technologies, ingénieur en informatique et en électronique, diplômé des Hautes études technologiques et aussi Certifié concepteur d’objets connectés. Expert en systèmes de sécurité et Big Data ainsi qu’en Energies Renouvelables. Il travaille pour de grands Groupes à partir de 2003. D’abord pour Ivoiris (aujourd’hui Orange Côte d’Ivoire) puis Sonoco et Thalès en qualité d’informaticien. Son dernier poste en date, il occupe chez Allo Telecom en qualité de Directeur Informatique, puis en 2008, viendra le déclic pour l’entrepreneuriat. Pour plus d’explications, Ange Frederick Balma, CEO & Fondateur de LIFI-LED, a répondu volontiers aux questions de CIO MAG. 

Pouvez-vous nous faire une présentation de LIFI-LED ? Comment fonctionne cette « nouvelle » technologie ? Et quel est son débit de la connexion internet?

Avant tout propos, je tiens à vous remercier pour cette lucarne que vous m’offrez à travers cette parution dans votre prestigieux magazine. LIFI-LED est constituée officiellement depuis octobre 2014, LIFI-LED SARL est une Société à Responsabilité Limitée. Nos activités visent d’une part, à réduire le problème du déficit énergétique et de l’accès à l’électricité pour tous, et d’autre part, à résoudre la problématique d’une connectivité à Internet haut débit. Le principe de fonctionnement de cette innovation technologique est simple : il repose sur l’envoi de données par la modulation d’amplitude des sources de lumière selon un protocole de communication sans fil afin de permettre la transmission des données entre internet, ordinateurs, Smartphones, décodeurs, etc. Ce sont ces intervalles qui permettent de transmettre des informations codées, trente fois (30) à cent fois (100) plus rapidement que les canaux existants tels que le WiFi soit 25 à 100 Mbt/s. A cette vitesse de transmission, s’ajoute la faible consommation électrique des LED couplée à la longue durée d’utilisation de celles-ci dans le temps.

Quel bilan des activités de LIFI-LED en tirez-vous depuis sa création?

Le bilan des activités de LIFI-LED aujourd’hui est plus que satisfaisant en ce sens où cette innovation méconnue du continent africain depuis des années commence à gagner du terrain. LIFI-LED aujourd’hui c’est plus d’une trentaine de récompenses obtenues à ce jour ; plus de 8000 personnes qui nous suivent nuit et jour ; une dizaine de villages connectés en Afrique et la couverture du XVIè Sommet de la Francophonie 2016 à Antananarivo (Madagascar) ; la première station Shell (Vivo Energie) connectée au LIFI ; plus de 30.000 personnes connectées grâce au LIFI pour le moment ; des filiales en France, Burkina Faso, Libéria, RDC, Cameroun, Togo, Ghana, etc. en cours d’ouverture en Afrique ; une expansion à travers l’Afrique et des milliers de villages bientôt connectés en Afrique. Etant satisfait de ce bilan, nous travaillons à impacter toute l’Afrique car nos déploiements se poursuivent en Afrique pour la réduction de la fracture numérique et du déficit énergétique car éclairer et connecter l’Afrique, c’est notre devoir !

Quels sont les pays où votre produit est commercialisé?

Nos services sont aujourd’hui disponibles dans plus de 5 pays de la sous-région à savoir la Cote d’Ivoire, le Burkina Faso, le Libéria, le Niger et bientôt le Cameroun, le Congo, le Ghana, le Sénégal, Madagascar et la France et d’ici 2020 nous seront présent sur l’ensemble du continent africain.

Quatre ans après son lancement, quel est le chiffre d’affaires de l’entreprise LIFI –LED?

Après quatre (04) années d’existence, LIFI-LED aujourd’hui a un chiffre d’affaires de plus de 200.000 € avec d’énormes projets en cours de réalisation à l’international qui vont lui permettre de tripler voir quadrupler ce chiffre d’affaires à l’horizon 2020.

Quel est intérêt d’utiliser une telle technologie ?

Avec notre solution, nous résolvons deux problèmes majeurs en Afrique à savoir la fracture numérique et le déficit énergétique. En effet, il convient de préciser qu’en Afrique plus d’un milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité et que seulement 30% de la population africaine a accès à l’Internet haut débit, cela demeure une véritable problématique à laquelle nous voulons répondre. Avec cette solution capable à la fois d’éclairer et connecter, partout où il y a de la lumière nous pouvons envoyer de l’internet afin de connecter toutes les zones enclavées de notre continent. Ainsi, notre innovation à point nommé dans un continent ou l’envie d’atteindre l’émergence véritable passe obligatoirement par l’innovation numérique.

Quel sont vos perspectives pour 2019 ?

Pour 2019, nous finaliserons notre levée de fonds avec nos partenaires internationaux afin de commencer la construction de notre usine en zone franche au VITIB Sa. Nous venons d’obtenir l’agrément permettant au projet de s’installer dans la Zone franche du VITIB à Grand-Bassam. Nous prévoyons, la construction d’une usine pour la fabrication et les montages des LED et des bornes Lifi. Nous prévoyons équiper 4000 villages en Côte d’Ivoire d’ici 2021 sur un projet avec la FENOPJERCI et la BAD. Nous sommes en ce moment sur la finalisation de l’ouverture de notre filiale en France et dans plusieurs pays de l’Afrique.

Quels sont vos partenaires privilégiés ?

Etant les seuls dans un domaine qui n’est pas encore répandu en Afrique et ayant remporté plusieurs prix et distinctions internationales, nous bénéficions à ce jour de plusieurs partenaires privilégiés tels que Business France, la French Tech Abidjan, le CDC, la Banque Africaine de Développement, l’USAID, l’AFD et PROPARCO, la Banque Européenne d’Investissement, le Ministère de l’Economie Numérique et de la Poste, la Fondation Tony Elumelu, la CGECI et pleins d’autres partenaires.

Quels sont les prix décernés à votre entreprise ?

Notre travail acharné pour l’amélioration de la vie des populations nous a permis de remporter plusieurs prix et distinctions aussi bien en Afrique qu’à l’international. Prix IT FORUM DSI CIO. Prix NTIC CGECI ACADEMY. Prix de la Fondation Jeunesse Numérique. Prix French Tech Abidjan. Prix l’entreprise innovante à fort potentialité du VITIB. Prix Africa 2.0. 2ème prix X-Forum Afrique au Polytechnique de Paris. Prix National d’Excellence Meilleure Innovation numérique de la Présidence de la République. Prix SEEDSTARS WORLD 2015. Prix Youth Start Up Microsoft & ONUDI. Prix TONY ELUMELU Entreprenership Program 2015.

Existe-t-il des relations entre le ministère de l’économie numérique de Côte d’Ivoire et votre entreprise?

Il existe de très bonnes relations entre le Ministère de l’économie numérique et LIFI-LED car depuis plus de deux (02) années, ma startup a été parmi la première promotion de l’incubateur de notre ministère de tutelle à savoir la Fondation Jeunesse Numérique. A cet effet, nous bénéficions depuis lors, d’un accompagnement particulier qui nous a permis de recevoir sur proposition de ce ministère le Prix national d’excellence 2017 de la meilleure innovation technologique de Cote d’Ivoire, récompense décernée par notre président Son Excellence Monsieur Alassane Dramane Ouattara.

Quel est le challenge de Monsieur Ange Frederick Balma pour l’Afrique ?

Nous prévoyons déployer notre solution dans toute l’Afrique afin de faire de toutes les villes africaines des villes intelligentes connectées à travers le monde. Nous voulons que dans quelques années, les prochaines statistiques de la BAD annoncent une baisse considérable du taux d’électrification et de connectivité en Afrique afin que notre continent puisse atteindre cette émergence longtemps attendue ! Eclairer et connecter l’Afrique, c’est notre devoir !